Facteurs sociaux, parcours de vie

Le courant de « l’épidémiologie sociale » qui se développe aujourd’hui s’attache à relier l’état de santé aux « parcours de vie » plutôt qu’au statut observé à une date donnée. Les inégalités de santé sont perçues comme le résultat d’un processus alimenté par les événements et situations vécus par les individus au fil des années. Les groupes sociaux créés sur la base d’un critère quelconque (niveau d’étude, profession...) n’apparaissent pas si homogènes au regard des expériences et expositions vécues par leurs membres. L’approche des inégalités sociales de santé par les parcours de vie permet d’explorer les transitions au cours de la vie et le cumul des risques de santé, depuis les circonstances de l’enfance, en passant par les conditions de vie et de travail à l’âge adulte  et jusqu’aux âges élevés.

Les inégalités sociales d’espérance de vie

Une partie de mes recherches porte sur les inégalités sociales face à la mort, dans la lignée des travaux démographiques de l’Insee. A partir des informations ponctuelles issues des statistiques publiques (Echantillon Démographique Permanent), j’ai reconstitué des tables de mortalité par catégories de professions et des estimations de risques montrant la persistance des inégalités avant et après 65 ans et au cours du temps. Ces travaux montrent aussi les différences d’estimations obtenues en analysant le niveau d’instruction ou la profession. Ils ont montré enfin l’intérêt des approches dynamiques abordant les liens entre carrières et mortalité.

Quelques publications :

  • Cambois, E., and C. Laborde. 2011. Mobilité socioprofessionnelle et mortalité en France : des liens qui se confirment pour les hommes et qui s’affirment pour les femmes. Population.
  • Dalstra, J.A., A.E. Kunst, C. Borrell, E. Breeze, E. Cambois, G. Costa, J.J. Geurts, E. Lahelma, H. Van Oyen, N.K. Rasmussen, E. Regidor, T. Spadea, and J.P. Mackenbach. 2005. Socioeconomic differences in the prevalence of common chronic diseases: an overview of eight European countries. Int J Epidemiol 34: 316-26.
  • Mackenbach, J.P., P. Martikainen, C.W.N. Looman, J.A.A. Dalstra, A.E. Kunst, E. Lahelma, and members of the SEdHA working group. 2005. The shape of the relationship between income and self-assessed health: an international study. Int J Epidemiol 34: 286-93.
  • Cambois, E., and F. Jusot. 2007. Ampleur, tendance et causes des inégalités sociales de santé et de mortalité en Europe: une revue des études comparatives. Bulletin épidémiologique hebdomadaire 2/3: 10-4.
  • Cambois, E. 2004. Occupational and educational mortality differentials: magnitude and trends over last decades. Demographic ResearchSp Coll 2:278-304. 
  • Cambois, E. 2004. Careers and mortality: Evidences on how far occupational mobility predicts differentiated risks. Social science and medicine 58: 2545-58.

La double peine des ouvriers

On a montré l’ampleur des inégalités face à l’espérance de vie sans incapacité et la double peine des ouvriers : ils vivent moins longtemps mais passent en moyenne plus de temps que les cadres avec des incapacités. Ces inégalités perdurent après le passage à la retraite ; mais ces inégalités surviennent bien plus tôt, rendant inégales les chances d’atteindre l’âge de la retraite en bonne santé.

Quelques publications :

  • Cambois, E., C. Laborde, I. Romieu, and J.-M. Robine. 2011. Occupational inequalities in health expectancies in France in the early 2000s: Unequal chances of reaching and living retirement in good health. Demographic Research 25: 407-36.
  • Cambois, E., and J.-M. Robine. 2011. Pour qui la retraite sonnera ? Les inégalités d’espérance de vie en santé avant et après 65 ans. Bulletin épidémiologique hebdomadaire 8-9: 82-6.
  • Robine, Jean-Marie and Emmanuelle Cambois (Ed). 2010. "La Santé Des Travailleurs Âgés." Pp. 263 in Retraite et Société. Paris: CNAV.
  • Cambois, Emmanuelle, Thomas Barnay and Jean-Marie Robine. 2010. "Espérances De Vie, Espérances De Vie En Santé Et Âges De Départ À La Retraite : Des Inégalités Selon La Profession En France." Retraite et Société (59):194-204.
  • Cambois, E., C. Laborde, and J.-M. Robine. 2008. La "double peine" des ouvriers : plus d’années d’incapacité au sein d’une vie plus courte. Population et sociétés: 1-4.
  • Cambois, E., and J.-M. Robine. 2004. Problèmes fonctionnels et incapacités chez les plus de 55 ans : des différences marquées selon les professions et le milieu social. Etudes et résultats 295: 1-8.
  • Cambois, Emmanuelle, Jean-Marie Robine and M Hayward. 2001. "Social Inequalities in Disability-Free Life Expectancy in the French Male Population (1980-1991)." Demography 38(4): 513-24.

Événements de vie et santé

Le module de questions sur les "expériences difficiles passées" que j’ai mis au point et introduit dans l’enquête ESPS (2004) montre que ces expériences passées (déclarées par 20% de l’échantillon) ont un impact sur la santé (maladies et limitations d’activité) au delà de la situation sociale du moment. En se limitant aux personnes les plus aisées au moment de l’enquête, on montrait que ces expériences passées (déclarées par 10% d’entre elles) accroissent les risques de mauvaise santé, mais pas le risque d’être limité dans les activités (lorsqu’on tient compte de la mauvaise santé).

Quelques publications :

  • Cambois, E., and F. Jusot. 2010. Contribution of lifelong adverse experiences to health inequalities in France: evidence from a population survey. Eur J Public Health.(doi: 10.1093/eurpub/ckq119)
  • Cambois, E. 2004.Les personnes en situation sociale difficile et leur santé. In Les travaux de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale 2003-2004, edited by ONPES, 101-26. Paris: La Documentation Française.

Vers les autres domaines de recherche

Incapacités et dépendance

Genre et Santé